L’importance de l'eau

L’eau est indispensable à notre survie

L’eau est indispensable à notre survie. Sans eau, notre espérance de vie est à peine de 3 jours !
En effet, notre corps, constitué à près de 70% d’eau, ne peut s’en passer bien longtemps, car ses fonctions vitales en dépendent (sang, cœur, poumon et cerveau).
Son rôle est fondamental puisqu’elle véhicule les nutriments et se charge des déchets organiques pour les évacuer.
Vous l’aurez compris, l’eau de boisson est primordiale… pour votre santé.

Quelle quantité et quand boire ?

Pourquoi pas l'eau du robinet ?

Je vous invite à vérifier la qualité de votre eau de ville sur ce site.
Si elle est normalement irréprochable d’un point de vue bactériologique, elle garde des traces de nombreux produits et ce malgré les traitements qu’elle reçoit (pesticides, médicaments, hormones de synthèse). Les anciennes canalisations apportent également leur lot de toxiques (plomb).

Si vous ne disposez pas d’un système de filtration de l’eau, il est nécessaire d’utiliser une eau de source.

Quelle eau de source choisir ?

Boire est nécessaire pour renouveler notre eau et surtout pour drainer nos toxines organiques. Or, une eau fort minéralisée aura une capacité d’entrainement des toxines moindre.

De plus, les minéraux des eaux sont peu assimilables à moins de les boire à la source ou en mangeant. Mais boire en mangeant n’aide pas la digestion.

Si vous buvez de l’eau en bouteille, certains critères sont à connaitre pour mieux choisir votre eau !
La bioélectronique est une technique mise au point en 1948 par Louis-Claude Vincent (un ingénieur hydrologue) et de nombreux scientifiques pour connaître la qualité biologique des boissons, aliments et déterminer l’état de santé des êtres vivants. Trois paramètres sont mesurés et nécessaires à une eau de qualité :

Voici les eaux de source les plus intéressantes :

Les moyens de filtrations de l'eau

Les eaux de source présentent l’inconvénient majeur d’être en bouteille plastique !

On connaît les problèmes liés au non recyclage du plastique et aux pollutions dramatiques qui en résultent. Bref, boire une eau de qualité en respectant l’environnement est un parcours complexe !

La solution intéressante reste la filtration de l’eau du robinet.

Redynamiser l'eau des bouteilles

Pour redynamiser l’eau des bouteilles, la rendre l’eau « vivante » (ou « clusterisée » = hydratante et drainante comme de l’eau d’orage ou la rosée) :

S’offrir des pichets ou des dessous de plat énergétiques (Auris)

Et surtout retirer son code barre !!!

Bol d’air Jacquier : une méthode unique d’oxygénation cellulaire…

Pollution, stress, maladie, vieillissement… Autant de situations qui diminuent l’efficacité de la respiration. Or le manque d’oxygène altère le fonctionnement de l’organisme. Parce qu’une meilleure oxygénation cellulaire améliore l’état de santé global.

Pour retrouver une oxygénation équilibrée, plus de 40 000 personnes utilisent régulièrement le Bol d’air.

Pourquoi utiliser le Bol d’air Jacquier ?

Le Bol d’air Jacquier est la seule méthode d’oxygénation naturelle capable d’apporter à la cellule l’oxygène dont elle a besoin, sans hyper oxygénation et sans risque radicalaire. Elle s’adresse à toute personne soucieuse de préserver ou restaurer son capital santé, quelle que soit sa condition physique :
 pour améliorer la récupération en cas de fatigue chronique et de stress
• pour préserver ses capacités intellectuelles, physiques et sensorielles
 pour accompagner la perte de poids
 pour la préparation et la récupération physique et psychique des sportifs
 pour accompagner les adolescents au moment des examens

Séance de 1 à 6 minutes

Contactez moi pour faire une séance d’essais gratuite

https://www.holiste.com/

bol d'air jacquier

Les Orties

L’une de mes plantes préférées : l’ortie.

L’ortie est surprenante, elle a des biens faits pour notre jardin, mais surtout pour notre santé.

Véritable cocktail de nutriments, l’ortie est l’une des plantes les plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel. 

C’est l’un des végétaux les plus riches en protéines complètes (environ 8 g/100 g dans les feuilles fraîches). L’ortie contient en effet 18 acides aminés dont 8 essentiels que le corps ne synthétise pas, ce qui en fait une protéine parfaitement assimilable par l’organisme au même titre qu’une protéine animale.

Sa concentration en fer est également très intéressante, elle en contient presque deux fois plus que la viande de bœuf, ce qui fait de l’ortie un aliment idéal pour les végétariens.

Avec sa forte teneur en antioxydants (des flavonoïdes), l’ortie booste également nos défenses immunitaires.

L’ortie renferme également une forte concentration de potassium, de calcium (4 fois plus que le yaourt), de zinc, de magnésium, de manganèse, de silice.

Autre atout de taille, elle combine les bonnes associations de nutriments : calcium et bore (le bore est un oligo-élément qui facilite la fixation du calcium dans l’organisme) ; fer et vitamine C (la vitamine C facilite l’assimilation du fer).

PRENEZ TOUJOURS DES ORTIES issues de l'agriculture biologique ou ramasser dans votre jardin ou vous êtes sûr à 100%, qu’il n’y a pas de pesticides, déchets, passages d’animaux, etc. Mais n’oubliez pas de mettre vos gants de jardinage avant de les cueillir ou alors de bien les cueillir par le bas. 

Le meilleur moment pour la récolter est en avril, quand les feuilles sont toutes tendre, car en vieillissant, la plante se charge en minéraux et peut provoquer des blocages rénaux auxquels certains peuvent être sensibles. 

Vous remarquerez que je suis toujours très très prudente. Donc je vous signale, que la consommation d’orties peut entraîner des éruptions cutanées chez les personnes hypersensibles. Pour l’instant, je n’en ai encore jamais vu.


Son utilisation : 

Sur les articulations douloureuses en baume silice + ortie que vous trouverez en magasin bio – 1 à 2 applications par jour En tisane : 1g (1 cuil. à soupe) par tasse en infusion.

En soupe

Une casserole de soupe aux orties sur une planche en bois avec une cuillère

Rien de tel qu'une bonne soupe aux orties pour profiter de tous ses bienfaits. Pour cela, rien de plus simple ! 

Vous avez besoin de :

- 200 g de pointes d'ortie bien fraîches, 

- 450 g de pommes de terre bio (pelées et coupées en dés),

- 1 litre de bouillon de volaille maison ou bouillon bio. 

Ensuite, faites cuire à la vapeur vos pommes de terre jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres et dans le même temps faites cuire les pointes d’ortie toujours à la vapeur. 

Égouttez les pommes de terre et ajoutez les orties et le bouillon bouillant puis mixez le tout avec un mixeur plongeur. 

Vous pouvez rajouter de la crème de riz ou autres.

Il ne vous reste plus qu'à assaisonner.Mmm trop bon !

Les EAUX Florales ou Hydrolats de l'hiver

Moins connus que les huiles essentielles, les eaux florales ou hydrolats sont très intéressantes pour rester en forme durant l'hiver. Mieux tolérés que les huiles essentielles, elles permettent une utilisation préventive, en cure, pour soutenir l’immunité durant la saison froide. Ils soulagent aussi les petits maux hivernaux tels que rhume, mal de gorge, fatigue, toux… Contrairement aux huiles essentielles, les hydrolats peuvent être utilisés dans la durée.

La plupart sont plus doux que les huiles essentielles : ils sont particulièrement adaptés aux enfants, aux personnes âgées, fragiles, aux femmes enceintes et allaitantes. Vous les trouverez en magasins bio ou en pharmacie. 

PRENEZ TOUJOURS DES EAUX FLORALES BIO et VERRIFIER BIEN QU’ELLES SONT POUR USAGE ALIMENTAIRE , car toutes ne le sont pas.

Pour éviter les petits tracas de l’hiver, une palette d’hydrolats nous accompagnent, seuls ou en complément des huiles essentielles.

Les meilleurs hydrolats pour soutenir le système immunitaire : hydrolats de thym à thujanol et/ou thymol, de sarriette et de myrte.

Diluez deux cuillerées à soupe d’hydrolat dans 1 litre d’eau. Choisissez un des trois hydrolats ci-dessus ou réalisez un mélange de ces trois hydrolats à parts égales. Dans ce dernier cas, vous prélèverez deux cuillerées à soupe du mélange préalablement constitué. Le litre d’eau aromatisée se consomme de manière régulière tout au long de la journée.

A prendre pendant 3 semaines, et faire suivre d’une pause d’une semaine.

Pour les enfants à partir de 3 ans, mélangez une demi-cuillerée à café d’hydrolat de thym à thujanol et une demi-cuillerée à café d’hydrolat de laurier, à boire une fois par jour dans un verre d’eau, durant 21 jours.

S’il ne fallait en choisir qu’un seul

L’hydrolat de thym à thujanol est l’incontournable de l’hiver, c’est le plus polyvalent et efficace (action antibactérienne, antifongique et antivirale). Il convient à tous les âges. 

Lorsque vous sentez le rhume arriver ou lorsqu’il est déjà bien installé, versez 2 cuillerées à soupe d’hydrolat de thym thujanol ou de laurier noble dans 1 litre d’eau (chaude ou froide), à boire tout au long de la journée, jusqu’à amélioration.

L’hydrolat de verveine odorante, dont le pH est en parfaite affinité avec celui de la peau et des muqueuses, permet de pratiquer un bain nasal assainissant, par exemple à l’aide d’un lota : on recommande un mélange à parts égales d’hydrolat et d’eau pure.

 * Ces conseils de bien-être ne peuvent se substituer aux conseils de votre professionnel de santé. Pour les enfants à partir de 3 ans, remplacez les dosages en cuillères à soupe par des cuillères à café. En cas de grossesse, demandez toujours l'avis de votre médecin.
Dans un prochain article, je vous parlerai d’eaux florales pour votre visage.

Top